Vacances de La Toussaint : de La Rochelle à Bordeaux sur la Vélodyssée

plage Royan

Préambule

Le prérequis c’est d’atteindre La Rochelle avec les vélos et de repartir de Bordeaux, toujours avec les vélos. De préférence en train.
Deux obstacles majeurs :
1- Prendre le train avec 3 vélos, une remorque et 7 sacoches
2- Aller de la gare de l’Est à la gare Montparnasse à Paris

Il y a beaucoup de littérature sur le web (comme dans cette discussion sur expemag) pour prendre le train avec son vélo. La plupart des points sont confirmés, dans l’ensemble, c’est possible mais c’est une franche galère :\ Et si les TER sont très bien conçus, les TGV et train Corail sont des horreurs. Les billets sont mal faits (les billets vélo sont mal marqués), les boutiques ont du mal à donner les disponibilités, les contrôleurs acceptent mais râlent dans les TGV, les compartiments vélo dans les Corail Intercités sont super difficiles d’accès.

Concernant le trajet entre les 2 gares, c’est faisable avec plan ou un GPS. Ca a fait l’objet d’un précédent billet.

Nous avions donc prévu de partir de La Rochelle pour rejoindre Bordeaux, et c’était la première fois que notre fille avait son propre vélo (et non plus la remorque enfant), tantôt libre, tantôt en follow-me.
C’est donc un peu plus de 300 km que nous avons faits au mois de novembre, avec un climat parfois capricieux mais qui n’en fait que plus apprécier les journées de soleil. Du 1/11 au 10/11 donc, comprenant 2 jours de train (et liaisons gare), 3 jours de visite pépère et 5 jours de vélo.

De La Rochelle à Royan

Cette partie suit complètement la vélodyssée, itinéraire touristique cyclable récent et bien fait, notamment bien balisé. Nous avons regretté que l’itinéraire ne soit pas davantage en front de mer. Avec du temps et une bonne carte, il y a, à mon avis, beaucoup de possibilités d’aménagements. C’est une région ultra touristique (trop ?), il y a des hébergements à foison.

Nous avons pris le raccourci qui passe par le pont transbordeur à la sortie de Rochefort : à mon avis, un incontournable du trajet ! Attention à une semaine près, il ferme en novembre.

Un coup de gueule contre l’Auberge de Jeunesse de Rochefort qui bien que récente (ouverte en 2012) ne propose pas de local vélo accessible, pas de poste d’accès à Internet, pas de cuisine autonome, une salle commune ridiculement petite, pas de salle à manger, pas de cabine téléphonique, peu d’empathie de la part du personnel… le tout en étant loin du centre ville et les vélos non accessibles dans une salle fermée à clé à partir de 19h. Bref, nous avons trouvé que tout ce qui fait la convivialité AJiste manquait ici. Dommage :\

De Royan à Bordeaux

Et oui ! le bac en vélo, c’est possible, bien fait et sans souci. La classe :)

Donc, après le bac, partie un peu plus sur mesure pour raisons familiales et d’hébergement. Arrêts en Accueil paysan et Bienvenue à la ferme :) Nous avons traversé le Médoc en une journée, par routes touristiques. Avec le soleil, ça le fait.  Le vélo laisse le temps de goûter le paysage qui change.

Spéciale dédicace à la partie avant Pauillac : entre les cuves de Pétrole, la centrale nucléaire de Blaye et les déchargements de paquebot Airbus. Rappel à la modestie

La piste cyclable de Lacanau à Bordeaux est une ancienne voix ferrée. Bel ouvrage. L’arrivée dans Bordeaux n’est ce qu’on a fait de plus poétique, mais c’est très sécurisé et très bien pensé : bravo pour l’aménagement !

Les étapes

Des pauses un peu imposées par le climat. Nous avions prévu de nous arrêter et de passer une nuit sur l’île d’Oléron, dommage.

Donc par jour :

  1. Aller en train
  2. Visite de La Rochelle
  3. La Rochelle > Rochefort
  4. Visite de Rochefort
  5. Rochefort > La Palmyre
  6. La Palmyre > Royan > Jau-Dignac-Loirac
  7. Jau-Dignac-Loirac (le phare) > Salaunes (relâche pour notre fille)
  8. Salaunes > Bordeaux
  9. Visite de Bordeaux
  10. Retour en train

Point tourisme

Vue de notre Haute-Saône, il y a beaucoup de choses, pour tous les goûts et partout. Pas de quoi s’ennuyer !

Nous avons regretté le passage sur l’Hermione (on nous vend du vent : peut-être normal pour un bateau :\).

Les traces GPS

Elles ne sont pas exactement fidèles mais dans l’ensemble c’était ça (c’est celles affichées ci-dessus).

Rochelle-Royan
Titre: Rochelle-Royan (0 clic)
Légende:
Nom du fichier: Rochelle-Royan.gpx
Taille: 1 MB
royan-bordeaux
Titre: royan-bordeaux (0 clic)
Légende:
Nom du fichier: royan-bordeaux.gpx
Taille: 761 kB

Quelques images

Malgré la caméra étanche, nous n’avons pas d’images des moments passés dans l’adversité ;) ça reste que des choses pour donner envie de partir à vélo :)

2 thoughts on “Vacances de La Toussaint : de La Rochelle à Bordeaux sur la Vélodyssée

  1. Je comprends cette galère des trains pour l’avoir vécu !!!
    La SNCF aime bien les vélos sauf si y a pas d’enfants ni de carriole …
    Plus jamais je le refais, par contre on a vu que la solution pratiquer par certains cyclos nous a plu: aller en voiture , puis elle dors sur le parking du camping! Je sais on part quand même en auto et on le regrette mais… en train on en bave trop avec les enfants

  2. Apres mon « voyage »(voyage est un bien grand mot :) ) à La Rochelle j’ai trouvé cette ville géniale on y trouve vraiment beacoup de choses des parcs à ses salles de spectacles c’est vraiment divertissant.
    Je conseil vivement cette destination personnellement j’ai trouvé beaucoup d’informations pour découvrir La Rochelle sur le site de la communauté d’agglomeration de la rochelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>